Yana Ardittis
77 avenue de la Gazelle
1180 Bruxelles (Uccle)
Belgique
+32(0)474600299
nouveaulogo.jpg
Good Morning Life!
  • Facebook Social Icon

La période postnatale ou le quatrième trimestre de grossesse​

Après l’instant magique de la rencontre, et les quelques jours à la maternité où vous avez été constamment entourés, arrive le grand moment du retour à la maison. Ce moment tant attendu et fantasmé où tout redeviendrait « comme avant » avec votre petit être d’amour en prime, vous réserve parfois quelques surprises...

Eh oui, on a beau avoir lu et entendu un tas de choses sur « l’après », le choc n’en demeure pas moins énorme. Tous nos repères volent en éclat, le temps n’existe plus, on ne sait plus qui on est car notre existence entière semble tourner autour de ce nouveau-né qui a tant besoin de nous.

La maman, star de sa grossesse, se retrouve soudainement bien seule, comme si le monde entier s’attendait à ce que le seul fait d’accoucher la doterait d’une baguette magique lui donnant instantanément le mode d’emploi de son nouveau statut de maman

Le papa, même plein de bonnes intentions, se retrouve lui aussi submergé par ce nouveau rôle qu’il n’imaginait pas si bouleversant.

La fatigue, les peurs de ne pas être à la hauteur, les pleurs puissants du bébé qu’on ne sait pas encore traduire, le bouleversement hormonal de la maman et son corps qui doit déconstruire à son rythme tout ce que la grossesse avait mis en place, l’angoisse de perdre sa liberté et de se faire engloutir par sa maternité/paternité, les conseils et les jugements de l’entourage qui sèment la confusion, tout cela et bien plus, fait que ce moment porteur de mille richesses, n’en demeure pas moins un moment fragile qui bénéficiera grandement d’un accompagnement bienveillant et rassurant.

En effet, encore dans plusieurs cultures, la femme qui vient d’accoucher est entourée pendant 40 jours d’autres femmes, chouchoutée, soutenue à tous les niveaux, afin qu’elle puisse se consacrer exclusivement à tisser le lien avec son bébé et laisser à son corps le temps de récupérer. Malheureusement, dans nos sociétés modernes, fortement individualistes, où la notion de tribu n’existe plus, les nouveaux parents se retrouvent souvent seuls et désemparés, une fois rentrés chez eux. Bien des dépressions post-natales pourraient être évitées avec un accompagnement juste.

Je suis donc là pour vous soutenir dans cette période puissamment transformatrice et vous aider à faire confiance à votre instinct de parents, ainsi qu’à votre bébé que vous lirez très vite mieux que quiconque !